Focus Media

Les Jeux olympiques de PyeongChang, grands champions drive to web de France Télévisions

  • Home
  • »
  • Les Jeux olympiques de PyeongChang, grands champions drive to web de France Télévisions

C'était l'événement sportif fédérateur de ce début d'année : les Jeux olympiques et paralympiques de PyeongChang ont réuni respectivement un total de 36,5 millions et 14 millions de téléspectateurs devant les chaînes du service public (qui ont regardé au moins 1 minute des JO). Zoom sur l'impact drive to webde cet incontournable de février.

 

Les Jeux Olympiques d'hiver 2018 : bienvenue à PyeongChang 

C'était les JO de tous les espoirs et de toutes les surprises : d'abord, ceux d'un timide réchauffement des relations entre les 2 Corées, lorsque la Corée du Nord a annoncé sa participation à ces JO qui se tenaient en Corée du Sud. Ensuite, par une audience fort assidue, qui a suivi avec passion ces 2 semaines de sport hivernal. Enfin, le triomphe du nouveau chouchou français, Martin Fourcade, qui a raflé 3 des 5 médailles d'or remportées par la France (loin cependant de la Norvège et de l'Allemagne, qui en ont rapporté 14 chacunes).

 

Les audiences des Jeux olympiques 

Avec pas moins de 340 heures de direct, France 2 et France 3 ont boosté leurs audiences sur la période des Jeux olympiques !

Malgré un décalage de 8 heures, les antennes de France Télévisions ont largement profité des exploits de nos sportifs français. Ainsi, comme le souligne Ozap, France 2 et France 3 ont respectivement enregistré 14,2% et 11,3% de part de marché sur les périodes de diffusion, s'accaparant régulièrement la place de leader en matinée et sur les débuts d’après-midi.

Avec les exploits de Martin Fourcade en biathlon, les audiences ont même atteint des sommets (le plus gros pic d’audience des JO pour France Télévisions !) réunissant jusqu’à 6,4 millions de personnes devant leur écran le dimanche 18 février pour la mass start et la médaille d’or du Français. Une fin en beauté pour celui qui a marqué cette édition des JO d'hiver, tant par ses prouesses sportives que par sa personnalité fort sympathique.

 

L'effet drive to web des Jeux olympiques 

Une moyenne de visites élevée pour un événement sportif

Les Jeux olympiques se sont également révélés être un évènement idéal pour les annonceurs ayant fait le choix de communiquer sur les antennes de France Télévisions lors de cette quinzaine ultra sportive. En effet, les annonceurs qui ont misé sur les chaînes du service public ont recruté en moyenne 66 visites directes par GRP, ce qui confirme les bonnes performances des contextes sportifs déjà observées sur France Télévisions.

Médaille d'or pour le dimanche 

La quinzaine a atteint son apogée le dimanche 18 février, jour le plus productif de ces olympiades, avec une moyenne de 117 visites/GRP sur les annonceurs en campagne. Cette journée a été boostée par le titre olympique de Martin Fourcade en biathlon sur le 15km départ en ligne (mass start), remporté d’un souffle par le français dans un finish d’anthologie. Ainsi, lors du dernier écran avant la fin de la course, un annonceur a même réussi à recruter pas moins de 770 visiteurs sur son site grâce à un seul spot, record sur l’ensemble de la compétition !

Aussi, le spot le plus productif et performant revient à un annonceur qui a su rebondir sur les performances dorées de Perrine Laffont en ski de bosses le dimanche 11 février. Ce dernier obtient un ratio de 275 visites par GRP.

 

Et les Jeux paralympiques dans tout ça ?

 Comme beaucoup l’ont maladroitement annoncé, non, les Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang ne sont pas finis le 25 février ! Du 9 au 18 mars, ils se prolongeaient avec les épreuves paralympiques. Et malgré tous nos efforts, trop peu d'annonceurs dans notre portefeuille n’ont investi ces écrans pour vous fournir des résultats pertinents. Cela est bien dommage pour plusieurs raisons.

D’abord, parce que les Jeux paralympiques restent un évènement puissant qui attire la curiosité. Ainsi, malgré une diffusion nocturne et matinale,14 millions de Français ont regardé (au moins une minute) les Jeux paralympiques sur France Télévisions. Un intérêt fort des français déjà constaté lors des Jeux olympiques de Rio de 2016.

Aussi, les retransmissions bénéficient des bonnes performances d’une équipe de France dynamique et d’athlètes d’exception. La France se classe quatrième nation avec pas moins de vingt médailles dont sept en or, menée par la championne Marie Bochet. La rediffusion d’une des courses victorieuses de la skieuse a attiré 650 000 téléspectateurs le dimanche 11 mars sur France 3, meilleure audience sur ces 10 jours.  

Enfin, nous avons constaté à de nombreuses reprises que les contextes sportifs sont des écrins favorables au drive to web, et que les Jeux paralympiques ne devraient pas faire exception.

 

Certains annonceurs l'ont déjà bien compris, les événements sportifs ont la cote sur les chaînes de France Télévisions ! Ils recrutent souvent une audience très intéressée mais surtout très engagée. A ne surtout pas sous-estimer donc !

 

Mots clés : Focus Media